topblog Ivoire blogs

17/06/2017

HEUREUX CELUI POUR QUI JE NE SERAI PAS UNE OCCASION DE CHUTE

Bienvenue à tous. Je sais qu’il y a plusieurs personnes qui m’écoutent actuellement et qui peuvent se demander : Qu’est-ce qui se passe actuellement ? Je ne veux pas m’attarder dessus.

La dernière conférence que j’avais faite, j’avais parlé des enfants de Dieu. Cela a bouleversé plusieurs, certains se sont remis en questions concernant leur nature avec le divin. J’ai été dur dans mes propos, mais ce n’était pas de la colère. C’était de l’amour, le zèle que j’ai pour la Parole de mon Père. Donc supportez cette rigueur. Toutefois, je suis ferme. C’est pour que vous puissiez apprendre à vous faire violence (Matthieu11v12). De même que des fois vous êtes durs avec vos enfants pour qu’ils ne fassent pas n’importe quoi. Et mon devoir, en tant garant de loi divine du Père, dans cette réalité, est de vous pousser à bout. Aucune créature, aucune puissance quel que soit son niveau spirituel, ne pourra stopper cette marche.

Aujourd’hui, je sais qu’il y a des curieux ce soir ; je sais qu’il y a certains qui observent, qui se sont introduits dans le message de ce soir. Je tiens à leur dire que mon Père veille, il vous observe, moi aussi.

Le message de ce soir sera, « Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de, chute ».

C’est le Premier né qui avait sorti cette phrase. Il a eu ce genre de propos dans plusieurs passages de la bible. On va donc entrer plus en profondeur pour décortiquer les mots et les langages que le Premier né employait pour vous expliquer que vous vivez la dernière heure car le Jadis est en colère. Le Jadis a visité le peuple. Il a jeté un œil sur vous. C’est pour cela qu’il est dit, « heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de, chute. » Pour cela, comme je le dis constamment, vérifier vos bibles à chaque fois que je donne un verset. Quand une version de bible est trafiquée, je donne la bonne version.

Matthieu18v7 (Bible du Semeur): « 7  Quel malheur pour le monde qu’il y ait tant d’occasions de tomber dans le péché ! Il est inévitable qu’il y en ait, mais malheur à celui qui crée de telles occasions. » Christ vous dit qu’il y aura des scandales, des malheurs, des murmures, des soupçons, du mensonge, de la calomnie parce qu’il y a des esprits derrière. Dans chaque chose que vous faites, il y a des esprits de peur, d’angoisse, de soupçons, de colère, de jalousies. Ils sont là. Mais Christ dit néanmoins, malheur à celui par qui ces choses vont arriver pour troubler ceux qui ont accepté la vérité.

Matthieu13v21 (Bible SER): « 21  mais il n’a pas de racine en lui–même, il est l’homme d’un moment et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de, chute. » Donc celui qui apporte l’occasion de, chute au monde, vous voyez que ce sont d’abord des esprits qui vont prendre possession, intellectuellement, mentalement de ceux qui n’ont pas de racines pour semer la confusion. Souvenez-vous, dans l’ancienne alliance, lors du puissant prophète Bùsi, lors de la révolte de Koré selon la bible ; Ces gens ont apporté le doute, la confusion, la distraction. Mais Bùsi leur dit, « Que ceux qui sont pour Loba avance ». Donc posez-vous la question, vous êtes là, actuellement, pour quoi ? Pour qui êtes-vous là ce soir pour écouter le message ? Est-ce pour moi ou pour Loba ? La réponse que moi, je dois vous donner, vous êtes là uniquement pour Loba. Pour le salut de vos âmes. Ce n’est pas moi qui vous ais créé. Ce n’est pas moi qui vous ais donné l’être et le mouvement ; mais c’est celui qui vit inexplicablement or de toute réalité. Et mon but dans cette réalité, c’est de vous amener à la perfection par les enseignements de la vie. C’est pour ça que je suis toujours là. Donc soyez conscients de ça. Plein d’entre vous sont sortis des églises soi-disant dites réveillées. Vous alliez dans ces fausses églises, adorer un faux Christ. Vous avez, dépensé votre argent, envoyer de la dime, fait des nuits de veillées de prières. Vous avez perdu tout votre temps ; mais ici, vous devez racheter le temps ; parce que vous êtes dans la bonne maison. Et plein d’entre vous le savent ; c’est pour cela que le message est centré sur le Créateur, la purification, la sainteté. Sur le respect. Donc on vous dit ici, qu’il y a plein de gens qui n’ont pas de racines parce qu’ils ne sont pas sur la bonne terre. La semence ne peut pas rentrer sur la terre où il y a des roches, sur la terre où il y a des épines. Mais la semence doit entrer sur la bonne terre et ensuite il y aura des racines pour que l’arbre puisse pousser. En cela Matthieu13v21.

Plein d’entre vous vivent avec la famille : il y en a qui sont mariés, d’autres en colocation, ainsi de suite. Et quand vous acceptez la véritable Parole, il y a maintenant un écart entre vous et le membre de votre famille, votre conjoint, les amis, les collègues, la famille à cause de la Parole. Vous devenez des ennemis ; parce que Christ le dit qu’il n’est pas venu apporter la paix sur la terre ; mais l’epée. Et cette épée symbolise la Parole. Hébreux4v12 (Bible du Semeur): « 12  Car la Parole de Dieu est vivante et efficace. Elle est plus tranchante que toute épée à double tranchant et, pénétrant jusqu’au plus profond de l’être, jusqu’à atteindre âme et esprit, jointures et moelle, elle juge les dispositions et les pensées du cœur. »

Donc quand cette épée vient dans la famille, elle vous sonde et elle vous juge ; parce qu’elle est consciente. Et celui qui est digne de recevoir cette Parole, accepte. Et l’autre qui n’est pas digne, parce qu’il a encore des cailloux, des pierres, des épines en lui ou en elle, la Parole la met ou le met dehors. Et c’est là qu’il y a maintenant division, confusion entre vous, dans la famille, entre mari et femme, entre frères et sœurs, cousins et cousines, collègues, ainsi de suite. C’est là où maintenant, il y a des occasions de, chute.

Tandis que dans Matthieu13v57 : « 57  Et il était pour eux une occasion de, chute. Mais le Premier né leur dit : Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. »

« Et il était pour eux une occasion de, chute. » Ce qui veut dire que, quand vous allez voir quelqu’un, commencer à marcher avec Dieu, à vouloir tout faire pour plaire à Dieu, votre conjoint va peut-être dire, « chéri, avant, on allait danser ! », « on allait au cinéma ? », « on allait à la plage ! » ; « mais depuis que, on est avec ce Dieu ! J’ai l’impression que je m’ennuis ». Et là, la personne cherche une occasion de, chute, pour retourner en arrière. C’est en cela, il est dit, « Et il était pour eux une occasion de, chute ». Christ ici, était pour eux, une occasion de, chute.

Parce que, vous pouvez croire à un envoyer de Dieu, à celui que le Père a mandaté, mais il y aura des épreuves qui vont arriver. Ces épreuves ne viennent pas de Dieu, parce que Dieu ne personne à l’épreuve. Il y aura des tribulations, de la fausse doctrine qui va s’infiltrer. Le doute, le mensonge, l’accusation, et là vous allez trouver une occasion de, chute pour cet homme de Dieu qui est en face de vous ; ce messager de Dieu qui est en face de vous. Non pas qu’il a péché ou qu’il a commis une faute ! En cela Christ dit, il était pour eux une occasion de, chute. C’est pour cela que Christ dit, « un prophète n’est maîtrisé que dans sa patrie, dans sa maison ».

Matthieu15v12-14 (Bible Osterval)): « 12  Alors ses disciples s’approchèrent et lui dirent : Sais–tu que les Pharisiens ont été scandalisés d’entendre cette parole ? 13  Il répondit : Toute plante qui n’a pas été plantée par mon Père céleste sera déracinée. 14  Laissez–les : ce sont des aveugles qui conduisent des aveugles. Si un aveugle conduit un aveugle, ils tomberont tous deux dans une fosse. » Donc il y a des choses qu’un home de Dieu a, des choses parce que Dieu envoie quelqu’un ; quand Loba mandate quelqu’un, si vous ne savez pas exactement quand Loba mandate quelqu’un. Quand il mandate quelqu’un sur terre, si cette personne vient sur terre, pour accomplir sa Parole, cette personne vit d’abord cet enseignement. Tout ce que cette personne fera, seront des gestes prophétiques. En cela, il y aura des phrases qu’il va prononcer ; et pour d’autres ça va être un sujet de scandale ou une occasion de, chute, à cause de certaines phrases qu’il peut prononcer ; à cause de certaines vérités que d’autres n’arrivent pas à comprendre ou à digérer. A cause de son choix. Le choix que cet homme de Dieu aura fait. Certains ne pourront pas comprendre ce choix. Alors, ils seront scandalisés. «12. Alors ses disciples s’approchèrent et lui dirent : Sais–tu que les Pharisiens ont été scandalisés d’entendre cette parole ? » Mais ils posent à Christ une telle question. Pensent-ils que Christ est un ignorant ? Que Christ ne sait pas ce que se passe derrière lui ? Maintenant, ils vont trouver une occasion de, chute.

Donc on va vous montrer comment ça se passe les occasions de, chute. C’est pour cela, cet enseignement aura plusieurs dimensions et plusieurs enseignements, en même temps. Christ est venu sur la terre, il était un homme à cent pour cent homme. Donc tous ceux qui peuvent dire que Christ a accompli des prodiges, des miracles, qu’il n’a pas pu pécher, uniquement parce qu’il vient d’en-haut, « enlevez ça de votre tête » ; parce que Christ, sur la terre était cent pour cent humain. Sauf que, il est né sans péché, il n’a pas grandi sous l’influence de la vie extérieure, il a vécu le message qu’il devait apporter. Il s’est confié à cette Parole. Il a grandi avec.

Donc pour certaines personnes, Christ symbolisait, la puissance. Pour d’autres, il symbolisait, un prophète. Pour d’autres, il symbolisait, le messie. Tandis que pour d’autres, il symbolisait, un illuminé ou un simple humain qui veut se créer une identité. C’est pour cela qu’il est dit dans,

Marc6v3 (Bible PVV): « 3  N’est–ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joseph, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne vivent–elles pas ici parmi nous ? Et ils ne savaient que penser. Tout cela les empêchait de croire en lui. » Donc le fait de dire que les sœurs de Christ sont là, on les voit physiquement, c’est un homme comme tout le monde ! Il dort comme tout le monde ! Il se fatigue comme tout le monde ! En fait, il a des émotions comme tous ! Donc c’est une occasion de, chute. Parce qu’ils n’ont pas compris le message, la puissance, le mystère de la spiritualité.

Christ sur la terre était un homme physique ! Qui avait faim, dormait, avait peur et sentait même les angoisses ! Il se fatiguait ! Mais le plus important, c’était le message qu’il apportait. C’est ce message qui donnait la vie éternelle. Il le dit lui-même, « Mes paroles sont esprit et vie ». Donc si vous, vous arrêtez sur l’apparence de la personne, cela veut dire que vous-mêmes, vous n’avez rien compris. Si vous, vous arrêtez sur juste ce que vous avez vu physiquement pour vouloir dire, « mais, il porte des shorts, il a peut-être de gros mollets, il mange ceci ou cela, moi aussi, je fais pareille et j’ai aussi des mollets ! En quoi est-il différent ? » Le problème, c’est que vous regardez tout juste l’apparence ; et vous ne voyez pas le mystère qui se cache derrière les paroles, ou le mystère du dépouillement, le mystère du messager que Dieu a envoyé.

Le mystère c’est que Dieu, dans sa divine puissance, permet qu’à chaque messager qu’il envoie, ce messager puisse vous ressembler. Pour que vous ne puissiez pas dire que c’était un géant, ou qu’il a envoyé directement un esprit. Donc c’est facile pour celui-ci de parler. Il n’est pas simple, donc on ne peut pas le suivre. Non ! Parce que le Père n’aime pas le désordre. S’il envoie quelqu’un, il a votre apparence, vos faiblesses et vos émotions. De l’extérieur, c’est ce que vous voyez. Mais la différence entre ce messager et vous, c’est qu’il porte la Parole de vérité. Il a fusionné avec la Parole de vérité. En cela, Christ avait fusionné avec la Parole de vérité. Parce que la Parole qui émanait de lui, c’était une telle puissance ! Que même les démons palliaient, quand il parlait. Jusqu’au point où, l’un des docteurs qui avait une grande connaissance en Israël antique, selon la Bible, est venu voir le Christ de nuit. Donc il a pris le deuxième chemin. Pour dire, Jean3v 2 (Bible SER): « Il vint de nuit auprès de Le Premier né et lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de la part de Dieu ; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. » Parce que Nicodème, et dans le Sanhedrium, ils ont vu cet homme de Christ. Ils ont vu son apparence, le physique. Ils ont dit, « n’est-ce pas sa sœurs qui est là-bas ? Son frère, il est là ! Il est charpentier. On connait sa famille ! » On va dire, « tiens il travaille comme tout le monde ; il va faire les courses au magasin. Mais alors, où est la différence entre lui et moi ? » Parce que Dieu veut que ce soit ainsi.

Pourquoi Dieu veut que ce soit ainsi ? Parce qu’il vous donne un modèle à suivre. Pour vous dire, « J’envoie quelqu’un comme vous ; qui vous ressemble, il a vos faiblesses, vos émotions ». Mais il y aura une différence, il va vous montrer que ce qui vous retient dans le péché, lui, il est au-dessus de ça. Il vous montre comment être au-dessus de ça. C’est une question de volonté et de prise de conscience. C’est pour cela que plein de gens étaient scandalisés quand ils voyaient Christ.

Beaucoup d’entre se disent, « ah j’aurais voulu voir Christ à son époque ». Vous croyez que, à son époque, il ressemblait à quoi ? Que son visage brillait comme le soleil ? Que ses habits étincelaient ? Non ! C’est un homme simple qui passait, aussi. Mais sauf qu’il avait quelque chose en lui. Il avait une aura. Et cette Aura, c’était la Puissance de Loba. C’était cette Parole, la soumission à la Parole du Divin marquait la différence.

Pour sa simplicité physique, on ne veut pas le suivre parce que c’est un homme comme tout le monde. C’est un homme qui peut se marier. Donc s’il se marie, il a forcément les désirs que d’autres aussi ont. Mais là, vous, vous trompez ! Les désirs qu’un homme spirituel a, n’ont rien avoir avec ceux qu’un homme charnel a.

Jean7v27 (Bible SE): « 27  Cependant, celui–ci, nous savons d’où il est ; mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. »

Cela veut dire qu’ils savaient que Christ était né là, dans cette famille physique. Alors, tout ce qu’il pouvait dire plus tard, sur sa vie spirituelle, la relation avec son Père, sur le monde spirituel, qui il est, sur les anges de sa puissance ; les gens vont dire, « Attendez, il parle bien, il a des connaissances ; mais quand il dit qu’il vient d’en-haut ; non ! Nous savons d’où il est. » Il né là. Donc les gens s’arrêtent charnellement. Ils disent qu’il est né là : « On sait qu’il est né là, il habite là » ; « il a acheté cette maison ».

« Mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. » C’est le mystère de Loba. C’est bien d’aimer Dieu. C’est tellement bon de l’aimer et c’est normal de l’aimer. Ça fait tellement du bien ; en gros, c’est comme quand vous avec faim et vous allez manger un bon repas. Et c’est encore plus que ça. Aimer Dieu, c’est la santé, la vitalité. Ça fait tellement du bien d’aimer Dieu et de ressentir son amour.

Donc les gens étaient constamment en train d’être scandalisés et Christ était beaucoup, pour eux, une occasion de, chute. Parce que quand ils voyaient Christ, certains voyaient, comme eux, un homme ordinaire qui est né dans telle famille ; on connait ses sœurs, elles ont grandi avec tous. Elles nous disaient, « Bonjour voisin ». Alors on demande à sa sœur, « Ton frère, qu’est-ce qui lui prend ? Pourquoi dit-il qu’il vient d’en-haut ? Qu’il est la lumière du monde ? Pourquoi dit-il que Dieu est son Père ? Alors que les puissants patriarches étaient des rois, de grands prophètes ! Certains vivaient dans des palais ! Mais lui, un charpentier, il bosse dans un bureau, il est écrivain ! C’est quoi ça ? » Malgré cela, on reconnait quand même que Dieu est puissant. Mais si Dieu envoie quelqu’un, cela doit frapper la vue de tout le monde, d’un coup. C’est pour cela qu’ils disent, « Mais le Christ, quand il viendra, personne ne saura d’où il est. » Parce que les hommes aiment le spectaculaire ; ce qui frappe la vue. Mais Dieu n’est pas là ! Donc faites attention ! Le plus important, c’est le message. Tant que le message n’est pas corrompu, il n’y a pas de mensonge ; tant que celui qui porte le message est fidèle à ce message ; il n’y a pas de raison de regarder sa vie privée. Alors que sa vie privée est toujours honorable devant le Père. Regardez premièrement le message qu’il apporte et la soumission au message auquel lui-même est soumis. C’est ce que Dieu veut que vous puissiez regarder. Ne regardez pas au-delà de ce que Dieu ne vous permet pas.

Matthieu26v31 (Bible SER): « 31  Alors Christ leur dit : Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de, chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées. » C’est puissant. C’est vraiment puissant. Et je trouve dommage maintenant par rapport à cette époque. Quand on dit, « Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées », c’est dangereux !

Je prends juste, un petit exemple : Si là, où je suis en train de vous parler, le chérubin et sa troupe apparaissent, ils ouvrent la porte et je disparais ; et je vais définitivement. Qu’est-ce qui va se passer après ? Qui va gérer Jean8v32 ? Qui va faire les enseignements ? Le jour où il y a la confusion, les ennemis entrent, les loups commencent à faire la zizanie, qui va défendre cette bergerie ? Qui va la défendre ? Si le berger est là, et qu’il y a quand même des petits problèmes, entre les brebis, quand il ne sera pas là, ça va être quoi ? Le chaos, le désordre total ! Paul de Tarse lui-même l’avait dit, que « quand je partirai, je sais que les loups viendront et ils ne vont pas épargner le troupeau. » Donc soyez conscients que, au temps du prophète Bùsi, quand il est parti, selon la bible, il a eu un remplaçant tout de suite ; parce qu’il avait formé son remplaçant.

Il faut former des remplaçants, qu’ils soient disciplinés.

Elie (Bè) a marqué son époque ; mais avant de partir, le message devait toujours être véhiculé. Pour cela, il a fallu qu’il puisse initier Elisée pour que celui-ci continue le combat.

C’est en cela il est dit, « « 31  Alors Christ leur dit : Je serai pour vous tous, cette nuit, une occasion de, chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées. » Vous pouvez aller dans l’ancien testament, vous trouverez la suite qui dit, quand ils seront dispersés, la Parole de Loba rassemblera quand même, les plus faibles (Esaïe11v12).

Dans Jean6v61 (Bible SER): « 61  Christ sachant en lui–même que ses disciples murmuraient à ce sujet, leur dit : Cela vous scandalise ? » Parce qu’il y avait beaucoup de scandales, beaucoup d’occasions de chute.

Donc pour qu’il n’y ait pas des occasions de chute, il faut poser les bonnes questions. Si vous voyez que cet homme a été mandaté par Dieu, et qu’il a fait quelque chose qui vous semble étrange ou bizarre, qui vous dérange ; posez-vous d’abord la question : est-ce que ce qu’il fait, est en accord avec la Parole ou pas ? Et vérifiez si c’est en accord. Ou, si un homme de Dieu qui avait reçu le même esprit que lui, avait aussi fait la même chose ; avant de murmurer, avant d’être scandalisé. Disant, « lui un homme de Dieu, comment peut-il agir comme cela ? » Tant que ce n’est pas un péché, vous ne pouvez pas dire pourquoi il fait ça. Tant que Dieu lui-même ne dit pas à cette personne qu’il a envoyée, « Pourquoi tu fais ça ? »

Christ mangeait avec des gens de mauvaise vie ; ce n’est pas qu’il allait manger du poisson braisé tous les jours ! Non. Quand Christ entrait chez des gens de mauvaises vies, c’est pour apporter ce message. Et les pharisiens qui étaient là disaient, « cet homme, qui est prophète, ne sait pas que ces gens sont de mauvaise vie ? » parce que les gens s’arrêtaient, jugeaient tout ce que Christ faisait : sa façon de marcher, où il devait entrer. Tout ce qu’il faisait, ils étaient en train d’épier (Psaumes37v32) ; pour trouver une occasion de, chute. Ils essayaient de trouver quelque chose qui n’allait pas pour essayer de le jauger à chaque fois. Mais tant que Loba était en accord avec son envoyé, tout le reste ne sont que des murmures.

Esaïe8v14-15 (Bible Osterval): « 14  Il sera un sanctuaire, mais aussi une pierre d’achoppement et une pierre de chute pour les deux maisons d’Israël ; un piège et un filet pour les habitants de Jérusalem. 15  Plusieurs y trébucheront et tomberont ; ils se briseront ; ils seront enlacés et pris. »

Donc l’envoyé de Loba va être un rocher de scandales. Tu cognes ton pied et tu tombes. Il est d’abord une pierre d’achoppement et un rocher de scandales. Et ensuite, un piège pour les habitants de Jérusalem.

Luc2v34 (Bible SER): « 34  Siméon les bénit et dit à Marie, sa mère : Voici : cet enfant est là pour la chute et le relèvement de beaucoup en Israël, et comme un signe qui provoquera la contradiction, » Cela veut dire, ce qui a été, c’est ce qui est, et ce qui est, c’est ce qui sera. Il n’y a rien de nouveau. Donc depuis que les prophètes, les patriarches qui ont marché avec l’esprit de Loba, le M’dima Loba, jusqu’à Christ et jusqu’à celui qui vous parle, c’est le même esprit.

Donc quand Siméon dit, « Eyumé, cet enfant est là pour la chute et le relèvement de beaucoup en Israël, et comme un signe qui provoquera la contradiction, » C’est quoi la contradiction ? Christ lui-même était une contradiction vivante ! Quand on dit, il est une contradiction, cela veut pas dire qu’il se contredit. Il ne se contredisait pas. Donc ne venez pas déformer mes propos. Je sais de quoi je parle.

Il était une contradiction pour les autres. C’est-à-dire, le fait de voir déjà les autres, ça contredisait déjà Christ. Tout ce qu’il faisait contredisait déjà les autres. Tout ce qu’il pensait, tout ce qui émanait de lui, contredisait déjà les autres.

Et dans Jean6v60 (Bible du Semeur): « 60  Après l’avoir entendu, plusieurs de ses disciples dirent : –– Ce langage est bien difficile à accepter ! Qui peut continuer à l’écouter ? »

Dans le verset61 (Bible Chouraquie) : « 61.     Mais Christ sait en lui-même que ses adeptes murmurent contre cela. Il leur dit: « Est-ce que cela vous fait trébucher ? »

Verset60 (Bible en français courant) : « Après avoir entendu Christ, beaucoup de ses disciples dirent : Là, il exagère. Comment admettre un tel discours ? » C’est dire qu’il y a déjà la confusion dans la tête de ces gens.

Verset66 (Bible Segond21) : « Dès ce moment, beaucoup de ses disciples se retirèrent et arrêtèrent de marcher avec lui. » Pourquoi ça vous étonne ? Pourquoi vous êtes dans la confusion ? Pourquoi ça vous dérange ?

Elie (Bè) le Tischbite, quand il est parti, il a laissé un disciple ! Son disciple avait un autre disciple ! Mais ils se sont séparés ! Paul de Tarse lui-même s’est séparé d’un compagnon de service !

Les disciples ont abandonné le Christ : « beaucoup de ses disciples se retirèrent et arrêtèrent de marcher avec lui » Donc pourquoi ça vous dérange ! On est en pleine écriture. Vous vivez cette écriture. Soyez juste conscients des choses qui se passent ; que si c’est arrivé au maître, au Premier né, pourquoi ça n’arrive pas ici ?

C’est pour cela il est dit dans Jean7v41-43 (Bible SER): « 41  D’autres disaient : Celui–ci est le Christ. Et d’autres disaient : Est–ce bien de la Galilée que doit venir le Christ ? 42  L’Écriture ne dit–elle pas que c’est de la descendance de David et du village de Bethléhem, d’où était David, que le Christ doit venir ? 43  Il y eut donc, à cause de lui, division parmi la foule. » Ce qui est arrivé à Christ, c’est ce qui arrive là. Certains vont dire, c’est le deuxième né, d’autres vont dire, ce n’est pas le deuxième né. C’est un illuminé. Non, c’est un prophète. Non c’est un consacré, donc il y a division. Ceci pour vous dire que, à chaque fois que vous voyez quelque chose qui risque de vous scandaliser, plongez dans l’écriture pour voir si ça c’était déjà passé avec un homme que Dieu avait envoyé de peur d’être scandalisé, et chuter.

Romain9v32 (Bible SER): « 32  Pourquoi ? Parce qu’Israël l’a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés à la pierre d’achoppement, » Ce qui veut dire qu’il y a d’autres qui vont dire, « Ah, si, il est comme on prétend dire de lui, pourquoi il ne fait pas de miracle ? Comme ça on va croire. Parce que, son frère aîné a fait des miracles ; pourquoi, lui, il ne fait pas de miracle ? » On vous dit, ici, dans Romains9v32 : « Parce qu’Israël l’a cherchée, non par la foi, mais comme provenant des œuvres. Ils se sont heurtés à la pierre d’achoppement, » Tant que vous n’avez pas encore réellement assimilé le message ; tant que vous êtes encore dans le doute ; qu’on vous dise ceci, vous dites oui. Une autre personne vient vous dire le contraire, vous semer la confusion, vous êtes en train de douter, vous ne savez plus où vous en êtes. Vous voulez voir quel miracle ? Vous savez c’est quoi le miracle ? La Gloire de Dieu ! Visible sur la terre.

Parce que plein de gens disent, pourquoi il ne fait pas de miracle comme Christ a fait les miracles. Vous croyez que Christ a fait les miracles, comment ? A quel moment Christ faisait des miracles ? Vous pensez qu’il faisait des miracles parce qu’on lui dit vient faire des miracles ! Pour voir et pour qu’on croit en toi ! Ce passage n’existe pas. Je dis bien, il n’y a aucun passage, dans aucune version des bibles qui dit qu’on a dit à Christ de faire un miracle juste pour voir s’il est réellement de Dieu. Et là, il a fait. Regardez bien. A chaque fois que Christ accomplissait un miracle, sur qui il accomplissait un miracle, est-ce un païen ? Et si c’était un païen, à quel moment, cet homme a fusionné pour que le miracle puisse s’accomplir.

Donc avant de parler, vérifiez d’abord ce que Christ faisait. Sur qui est-ce qu’il accomplissait ce miracle ? Et quel est la foi que cette personne avait par rapport à vous actuellement.

La femme qui avait l’hémorragie depuis douze ans, elle a vu Christ de loin, elle a dit, « Si je puis juste toucher le bout de son vêtement, je serai guéri ». A l’instant, où elle avait touché le bout de son vêtement, elle avait fusionné, âme, esprit et corps. Est-ce que vous voyez ça.

Quand Christ voyait, même un aveugle qui dit, « fils de David, ait pitié de moi. » Et il crie encore, « fils de David ! » A cet instant, cet aveugle a connu le mystère de la fusion, c’est-à-dire par rapport à la foi des trois êtres. C’est en cela que le miracle est accordé.

Mais si vous demandez un miracle parce que vous êtes curieux ; vous demandez un miracle, votre esprit va demander un miracle, alors que votre âme et votre corps ne sont même pas d’accord, vous croyez que ça va s’accomplir ?

Lisez bien ! A chaque période où Christ va accomplir un miracle, vous allez voir.

Donc avant de vouloir pointer le doigt à quelqu’un que Dieu envoie, analysez d’abord les écritures, vivez d’abord les écritures. Parce qu’on n’a pas un Dieu qui fait des spectacles. Dieu ne fait pas des spectacles. Dieu n’est pas un prestidigitateur ! Ce n’est pas un acteur, un magicien. Il est au-delà de ça.

Quand cet homme vient voir Christ et dit, « Si tu veux, tu peux me rendre pur » ; le Christ dit, « Je le veux, sois pur ». Mais vous avez su, à cet instant le degré de foi que cet homme avait eu ? Quand il a dit, « Si tu veux tu peux me rendre pur » ! A cet instant, en cet homme, aucun doute ne persistait.

Quand maintenant les gens sont mal affermis, des gens qui ne comprennent pas les écritures. Ils disent d’un homme que Dieu a mandaté, ne trouvent pas ce que eux, ils veulent, en fonction de leur vie, de la chair ; ils vont trouver une occasion de, chute et commencer à douter de la personne. C’est-à-dire que ces gens viennent pour le spectacle. Ils viennent uniquement parce qu’ils sont curieux. Ils ne viennent pas entendre le message que Dieu a mis dans la bouche de cette personne. C’est en cela Christ dit, « Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de, chute ». Mais il n’a pas dit, « Heureux celui pour qui mes paroles ne seront pas une occasion de, chute ». Mais que « je ne serai pas » une occasion de, chute.

Donc dans Jean16v1 (LSG): « Je vous ai dit ces choses, afin qu’elles ne soient pas pour vous une occasion de, chute »

Colossiens2v8 (Bible Segond21): « Faites attention que personne ne vous prenne au piège par la philosophie, par des tromperies sans fondements qui s’appuient sur des traditions des hommes, sur les principes élémentaires qui régissent le monde, et non sur Christ. »

A chaque fois que quelqu’un vient vous semer le trouble ; il vient vous parler d’une nouvelle doctrine ou de quoique ce soit, ou vous accuser ; avant que vous ne soyez dans le trouble ; avant que vous n’écoutiez cette personne, d’accepter ce que cette personne dit, repliez-vous d’abord dans la prière. Allez dans la prière et regardez selon les écritures, si c’est en conformité avec la parole.

Matthieu7v15 (Bible SER): « 15  Gardez–vous des faux prophètes. Ils viennent à vous comme des brebis, mais au–dedans ce sont des loups ravisseurs. »

Ephésiens5v6 (Bible SER): « 6  Que personne ne vous séduise par de vains discours ; car c’est pour cela que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. »

Hébreux13v9 (Bible PVV): « 9  Ne vous laissez donc pas entraîner par toutes sortes de doctrines séductrices venues d’ailleurs et étrangères à notre foi. Il est bon que le cœur soit affermi, or c’est la grâce divine qui lui donne sa fermeté et non pas l’observance de règles relatives à des aliments. Ceux qui se soumettent à ces règles n’en ont jamais tiré le profit escompté. »

Vous devez donc comprendre, ici, que quand vous avez déjà accepté d’être dans le groupe ; tandis que la plupart des gens qui sont dans le groupe ont d’abord regardé les vidéos, et ont su qu’il y avait un groupe. En entrant dans le groupe, c’est parce qu’ils adhèrent, non pas à la personne ; mais au message qui s’adresse à leur moi-divin. Etant convaincu de cela, vous devez être disciplinés et ne plus aller voir, quelque soient, d’autres personnes. Parce que nulle part, vous allez voir Christ, enseigner ses Apôtres et encore, les Apôtres vont encore être enseignés par une autre personne. Cela s’appelle du désordre spirituel. Soit Dieu vous a donné la révélation que je suis son envoyé et que ce que je dis c’est la vérité, parce que tout ce que je dis, je demande toujours de vérifier. Contrairement, dans les églises catholiques, ou tous ceux qui se disent prêtres, ils parlent sans arrêt, et les gens ne fouillent jamais dans la bible. On leur fait faire des signes de croix, ils ne savent même pas ce que ça symbolise. On leur asperge de l’eau, ils ne savent même pas c’est quoi cette eau. Quel est le rituel qui se passe derrière. Quelle est la signification de ces incantations.

Apprenez à être disciplinés. Quand on dit, un troupeau, c’est dire qu’il y a un berger. Et ce berger n’a pas été mis là de lui-même, il a un propriétaire. Et s’il y a une brebis qui apporte le désordre, elle est mise à côté. C’est comme ça.

Soyez disciplinés. Si vous êtes sûr que vous êtes dans la bonne maison, soyez donc disciplinés. Moi, je préfère vous dire la vérité, et je parle selon mon cœur spirituel. Je ne suis pas là pour vous séduire. Je ne suis pas là pour nuire ni avoir la gloire des hommes. Parce que si je voulais la gloire des hommes, je ne serai pas là maintenant, à cette heure tardive en train de vous parler. J’ai eu plein de propositions, mais je sais qui c’est qui m’a envoyé.

Mon message est vrai. Le message que j’apporte, c’est amener l’homme à la perfection, à la sanctification, à la sainteté pour qu’il puisse être autonome. Afin qu’il ne puisse plus douter, en entendant telle phrase d’un nouvel enseignement ou tel autre phrase. Si vous avez cru que Dieu a amené un seul messager à cette époque, croyez donc à sa parole. Car sa Parole ne vient pas de lui ; mais de celui qui l’a mandaté. Et si cette personne, que Dieu a mandatée, vous dit que cette brebis ne doit plus faire partie de la bergerie, vous ne devez pas vous troubler ; parce que cet ordre vient de Dieu. Si vous croyez au messager de Dieu qui vous dit, telle personne est dangereuse pour l’église, pour la communauté, pour l’avancement spirituelle ; que ce soit, un homme ou une femme, un père ou une mère ; au lieu d’aller murmurer ou vous vous poser des questions ; parce que en vous posant des questions dans le doute et vous gardez cela pour vous, vous appelez encore d’autres qui sont au même niveau que vous. C’est là où les démons viennent et vous séduisent. Mais si vous êtes troublés, vous posez la question à celui qui a par la grâce de Dieu demandé qu’il n’y ait plus de désordre ! Vous posez vos questions en suivant la procédure, dans l’organisation mise en place, parce que Dieu est un Dieu d’ordre. En cela, vous serez disciplinés et vous allez grandir, très rapidement.

Je prends l’exemple du film « trois cents, les spartiates », c’est un film Hollywoodien. Ils avaient un roi qui était à leur tête. Ils étaient tellement disciplinés que quand ils allaient au combat, ils avaient pratiquement les mêmes gestes. Quand le roi disait ceci, ils ne se posaient pas de questions, en disant, pourquoi tu dis cela. Parce qu’ils savaient que le message que le roi apportait était vrai, c’est-à-dire par rapport à l’art du combat. Ils avaient déjà été initiés. Ne confondez pas ceux qui sont initiés et ceux qui sont en train d’être initiés. Ce sont deux choses distinctes. Donc, dans le groupe, quand on dit, les initiés, c’est qu’ils sont en train d’être initiés. Et le Christ le dit, « le disciple ne dépassera jamais le maître » (Matthieu10v24). Le disciple ne dépassera jamais, celui qui l’enseigne. Car celui qui enseigne, il va enseigner en fonction de la personne qui est en face. Mais, la personne qui apporte l’enseignement, c’est l’esprit lui-même qui est en cette personne.

Donc pour vite grandir spirituellement, il n’y a qu’un seul message. C’est-à-dire, qu’il n’y a qu’un seul Dieu. Pas deux. Et Dieu n’est jamais venu sur la terre. Ceux qui pensent ça, dans le groupe actuellement, vous enlevez ça de votre tête. Dieu n’est jamais venu sur la terre ; il n’a jamais eu une apparition théophanique, dans l’ancien testament pour venir, soit en tant que ange de l’éternel ou ancien des jours. Il y a un seul Premier né qui est mort pour sauver l’homme de Satan. Un seul message que j’apporte. Ce n’est pas une dictature ou un lavage de cerveau ; cela s’appelle la discipline. Christ a employé les mêmes mots.

« Nul ne vient au Père que par moi » (Jean14v6), c’est ce que Christ disait. Maintenant je le dis, aussi, « Nul ne vient à Christ sans passer par moi » parce que le Christ qu’on vous a présentés actuellement, je vous ai présentés ce Christ. Pour cela, vous ne pouvez aller vers le vrai Christ sans passer par moi. C’est là que vous comprenez le vrai sens des mots du Christ, quand il dit, « nul ne vient au Père sans passer par moi » ; parce que Christ a présenté le Père.

2Jean1v8 (Bible TOB): « 8  Prenez garde à vous–mêmes, afin de ne pas perdre le fruit de vos œuvres, mais de recevoir pleine récompense. »

Le but de cette exhortation, c’est que vous soyez conscients d’une chose, il y a un seul Dieu, un seul Créateur, un seul Loba, il n’y a pas deux. Il n’a jamais pris une apparence physique pour se faire tuer. Dieu n’est pas un homme (Nombres23v19). Nul homme n’a jamais vu Dieu (Jean1v18). 1Jean4v12 : « Nul homme n’a jamais vu Dieu à aucun moment ». Cela veut dire, personne n’a vu, même, une manifestation de Dieu. Un seul message, le message de réconciliation, de délivrance. Maintenant, vous êtes libres d’accepter ou de ne pas accepter ; de même que Christ disait à ses Apôtres, « Vous aussi vous ne voulez pas vous en aller » (Jean6v67) ? Je ne retiens personne. Je ne force personne. Mais je sais que partout dans le monde, il y en a qui écoutent le message. Et certains sont délivrés ; parce qu’il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus. Mais à vous qui aimez cette Parole ; à vous qui avez cru au message, soyez fidèles au message. Parce que si vous n’êtes pas fidèles au message, le message va sortir de vous. Le message vous demande une seule chose, je ne demande pas vos biens, de la récompense ou une dime d’ailleurs celle-ci n’est plus d’actualité. Même si la dime était d’actualité, elle ne m’intéresse pas. Même quand Galates6v6 dit (Bible du Semeur): « 6  Que celui à qui l’on enseigne la Parole donne une part de tous ses biens à celui qui l’enseigne. » Cela ne m’intéresse pas. Je viens ici vous demander juste une chose, soyez fidèle au message. Apprenez vraiment à vous aimer les uns les autres. Apprenez à ne plus murmurer entre vous.

Le message que j’apporte, dès que vous l’avez accepté, défendez-le car c’est un trésor. Pensez-vous que c’est mon combat ? Si il y a peut-être des détracteurs, des gens font des vidéos contre moi, des parlent contre moi, vous pensez que je combats ? Ce n’est pas mon combat ! Mes chérubins sont là pour combattre à ma place. Les Séraphins brûleurs sont là pour combattre ! Moi j’assiste, je regarde. Mais vous, c’est votre combat. Donc rachetez le temps ; vous ne savez pas quand est-ce que vous allez quitter ce monde. Vous pouvez aller travailler et mourir, dormir et mourir. Vous pouvez mourir tout le temps. Donc rassurez-vous qu’avant de quitter ce monde pour la route du grand mystère, que vous soyez pleinement convaincu du message et que ce message puisse vous transformer. Ce qui veut dire que, si quelqu’un d’autre vous apporte un autre message, vous ne le recevez pas. Si une autre personne vient vous enseigner, à part celui qui a été mandaté, n’écoutez pas cette personne ; car votre vie en dépend. Où comptez-vous passer votre vie après la mort ? Toute l’éternité ? Reposez-vous cette question.

Le message que vous avez entendu, qui vous a broyé les intestins, qui vous a fait battre votre cœur, parce que la vérité y est contenue ; restez fidèles à cette vérité ; et vous ne serez pas confondus. Donc ne soyez pas comme des gens qui écoutent des vidéos ici et qui vont encore écouter d’autres vidéos. C’est du désordre spirituel d’aller chercher d’autres personnes qui enseignent. Parce que, spirituellement, les démons viendront vous pondre des œufs.

Quand Bùsi était là à surveiller le troupeau, il était le seul à diriger le troupeau. Cependant, il y avait des gens à côté de lui, notamment son frère, sa sœur et d’autres. Mais il était le seul connu par Dieu. Selon la bible, l’entité qui leur parlait a dit, « Bùsi descends car ton peuple a été corrompu » (Exode32v7) ; et non, « mon peuple ». « Ton troupeau a été corrompu » ; parce que spirituellement, on ne reconnait qu’un seul berger. Et c’est par ce berger que vous pouvez passer pour atteindre le Père, par la Parole qu’il apporte. Et cette parole est esprit et vie. Ce n’est pas une séduction ; parce que les paroles que j’apporte, vous le savez vous-mêmes, ça vous donne de l’assurance, la paix. Vous savez que ces paroles sont vérité. Et ça vous permet d’avancer, de ne pas vous décourager, d’aller au-delà d’espérer. Pour ça, je le dis devant Dieu, arrêtez d’aller chez d’autres enseignants que Dieu n’a pas mandatés. Si quelqu’un vient vous apporter une doctrine, il vient vous troubler, ne recevez pas cette personne. Quelle que soit la personne, car n’y a qu’un seul berger.

Je vous parle ainsi afin que vous soyez conscients qu’au temps de Christ, c’était comme ça que ça se passait. Au temps de Bùsi, ça s’est passé aussi ainsi. Au temps des patriarches, des prophètes de l’ancienne alliance, ça s’est passé ainsi. C’est comme ça.

Vous pensez que la poule qui a ses poussins, les poussins viennent s’abriter sous les ailes de la poule. Pensez-vous que les mêmes poussins vont aller s’abriter sous les ailes d’une autre poule qu’ils ne connaissent ? Impossible ! Donc apprenez à apprendre par rapport à la nature (1Corinthiens11v14).

Moi je ne suis pas là pour vous tromper. Ça ne m’apporte rien de vous tromper. Si je vous trompe, cela va m’apporter quoi ? Posez-vous la question, si je vous mens, je vais gagner quoi ? Puisque je ne vous demande rien. Je ne prends pas vos biens, donc cela va me servir à quoi ? Croyez-vous que je vais venir parler comme ça, je juste perdre mon temps ? Alors que je pouvais faire autre chose ? Soyez conscients de cela, apprenez à reconnaître la voie de la vérité.

Si vous voulez maintenant que je parle comme Christ, je parlerai comme Christ : « Nul ne vient au Père que par moi » (Jean14v6). A chaque fois que vous allez penser à Christ, c’est à moi que vous penserez. Ah là, ça peut vous scandaliser maintenant. Parce que c’est vrai. C’est en cela que Paul dit, qu’il vous a accouchés par le Christ. En s’adressant aux païens, qu’il les a présentés au Christ, donc il les a enfantés. Donc comme ça, à chaque fois qu’ils vont penser à Christ, ils penseront aussi à Paul. C’est en cela je dis, « nul ne viendra au Père sans passer par moi ». Et moi, c’est qui ? Non pas moi, physiquement. Mais les paroles que je prononce. Le message que j’apporte, parce que moi je vis le message. Je vis ce message. Et si je vis ce message en tant qu’humain ; j’applique ce message en tant qu’humain, physique comme vous sur cette terre ; vous aussi, vous pouvez le faire. Qu’est-ce qui vous en empêche ?

Ne cherchez pas d’excuse en disant, « oui, toi c’est facile ; tu dis tu vois les chérubins, ceci cela ». Non, ce n’est pas une excuse !

Donc l’esprit de soupçon, la calomnie ; ça fait mal au cœur. Ce n’est pas bon. Le désordre spirituel n’est pas bon.

Apprenez l’amour véritable. Dieu est amour, c’est la vérité. Rachetez le temps. Je n’ai pas envie de m’asseoir sur le trône de gloire et vous voir au dernier jour, et dire, « Ah, Père regarde celle-là : je l’avais bien prévenue, j’ai insisté ; mais elle n’écoutait. » Moi je ne veux pas ça. J’ai envie d’être fier de vous, de me glorifier en vous, d’être content que quand je vous vois, je vois comment vous marchez dans la sainteté, dans la connaissance, le respect, l’amour, l’harmonie. Là je vous regarde, je dis, Père j’ai quand même bien travaillé. Je suis content. C’est cela que je veux. De même que vous qui avez des enfants, vous voulez que vos enfants réussissent, qu’ils deviennent de grandes personnes, pour que vous en soyez fiers. Mettez-vous aussi à ma place.

Ici, dans cette réalité, il n’y a qu’un seul enseignant. C’est celui que le Père a mandaté. Et c’est lui qui parle actuellement. A part cet enseignant, il n’y a pas d’autres ; car, il n’y a qu’une seule porte dans cette époque. Une seule lumière, un seul chemin. Une seule voix, c’est celle que vous écoutez maintenant. D’autres voix, vous enverront dans les ténèbres, dans la froideur du dehors et dans la confusion. C’est ce que j’avais à dire aujourd’hui, pour vous encourager. Ne pas baisser les bras, peu importe ce qui arrive, croyez en la Parole, ne soyez pas troublés. Vous avez cru au message, restez fidèles au message. Peu importe ce qu’on voudra vous dire, pour discréditer celui qui apporte le message. N’écoutez pas. Parce que le message même vous dit que celui que le Père a mandaté est vrai. On a voulu salir le Christ, on l’a accusé faussement, certains ont cru ; d’autres n’ont pas cru. Moi je vous dis, restez fidèles au message. Voilà.

12:21 Écrit par Frère BODO O'Keutrozènomana dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.