topblog Ivoire blogs

20/10/2018

Je suis le vivant ; et je suis devenu un mort. Enseignement donné par l’Inimitable Zouloula100, Le seul enseignant Mandaté dans cette époque: www.Zouloula100.com

Aujourd’hui nous allons pénétrer dans la haute connaissance, dans une science qui n’est pas permise aux hommes simples (les mortels ou non-initiés) de pénétrer, excepté celui qui est en face de vous. Le seul enseignant.

Jean3v11 : « Nous disons ce que nous savons et témoignons de ce que nous avons vu. »

Nous allons parler du vivant, en gros, nous allons parler du code secret de la bible. En fait du code secret des Ecritures : Le but de toutes choses dans le visible. Le pourquoi et du comment.

C’est quoi le vivant ?

Le vivant n’est pas celui que vous allez voir en route qui marche, qui respire. Ça c’est selon l’homme simple, selon le monde. Ils vont dire que ce sont des êtres vivants usant de quelques passages de la bible. Mais ce n’est pas ça le vivant. On va démontrer ici, c’est quoi un véritable vivant. Et qui c’est qui sera et qui pourra être sauvé. Qui c’est qui pourra pénétrer dans le grand ordre des choses.

Et c’est là que vous allez comprendre que tous ceux qui se sont autoproclamés apôtres, pasteurs, inspirés ; tous ceux qui viennent prêcher sur internet ; qui cherchent à trouver des ministères et qui ne savent rien de la spiritualité ; sont tous dans la confusion totale.

Apocalypse4v6 (Semeur) : « Devant le trône s’étendait comme une mer de verre, transparente comme du cristal. Au milieu du trône et tout autour se tenaient quatre êtres vivants entièrement couverts d’yeux, devant et derrière. »

La mer de verre n’est pas le Saint-Esprit (que vous imaginez) comme le disait un autoproclamé.

Le trône, n’a rien avoir avec le lieu (chaise) où un roi va s’asseoir.

Ces trônes ce sont des êtres vivants aussi. Ce sont des Entités d’une puissance incroyable que vous ne pouvez même pas imaginer ou concevoir.

Nous allons plutôt parler du ‘vivant’. « Quatre êtres vivants ».

« Êtres », qui inclut la notion de penser. « Je pense donc je suis ». Donc ici ce sont des êtres. On a en plus précisé que ce sont des êtres, vivants. Le mot vivant apparaît parce que, nous (le grand ordre des choses) avons voulu que le mot « vivant » apparaisse : Parce que ce sont des êtres vivants.

Apocalypse4v7 (Chouraqui) : « 7.  Le Vivant, le premier, est semblable à un lion ; le second Vivant est semblable à un taurillon ; le troisième Vivant a la face d’un homme ; et le quatrième Vivant, semblable à un aigle, vole. »

On parle ici, des êtres, des Entités dans le grand ordre des choses. Remarquez que dans la bible Chouraqui, on ne dit plus, « être ». En plus, on commence par, « le vivant ». Vous allez comprendre que c’est très important.

« Le troisième a la face d’un homme ». On ne dit pas que le troisième est comme ou ressemble à un homme ; mais, « a la face d’un homme ».

Donc premièrement, on parle des êtres vivants ; puis on parle des vivants.

C’est quoi un « vivant » ?

Nous sommes d’abord aller dans Apo4v6-7 pour décrire ces vivants. Mais il existe d’autres vivants qui n’ont pas d’yeux partout. Qui ont plusieurs apparences mais ils font partie d’une seule et même race car ils sont issus de la même source.

Là, ce sont des vivants qui existaient déjà, avant que le monde visible ne soit.

Mais dans cet enseignement, nous allons un peu sortir du monde invisible et montrer des choses qu’il est difficile à un homme simple de comprendre.

Dans ce verset7, l’homme (de la période de pré chute) ne vivait pas encore. L’univers du visible n’était pas encore manifesté.

Après cela, quand on vient manifester l’homme, on doit le faire d’après ce qui est de l’autre côté.

Exode25v40 : « 40.  Regarde, et fais d'après le modèle qui t'est montré sur la montagne. »

Remarquez que parmi ces vivants, il y avait un qui a la face d’homme.

Genèse1v26, il est dit, « Faisons l’homme à notre image. »

Mais avant, on vous montre qu’il y avait une image d’un être qui avait une image d’un homme. C’est cette vision que Lakissabè a eu dans le monde invisible. Ces êtres que Lakissabè a vu existaient déjà dans le monde invisible, bien avant la création du visible.

Mais on n’est pas là maintenant pour parler de la création du visible. Cet enseignement est un peu particulier.

Exode25v40 dit d’exécuter d’après le modèle. Le modèle existe déjà dans le grand ordre des choses. C’est pour cela il est dit, en Genèse1v26 dans les bibles classiques, « Faisons l’homme à notre image. »

Mais la bible de l’Epée dit que Loba a dit, « Que l'homme soit désigné l’image unique, avec une ressemblance distinctive »

Genèse2v7 (Abbé Fillion) : « Le Seigneur Dieu forma donc l'homme du limon de la terre ; Il souffla sur son visage un souffle de vie, et l'homme devint vivant et animé. »

Le mot, « vivant » apparaît ici.

Pourquoi l’homme est devenu vivant ?

Vous allez dire, quand on va le créer, forcément, il est vivant ! Non, non ! On va rentrer dans une autre révélation cachée. Et quand on entre dans ce qui est caché, c’est celui qui est en face de vous qu’on voit. Et celui qui est en face de vous va vous révéler ce qui est caché.

Ecoutez attentivement. Créer quelqu’un, même quand il a l’être et le mouvement actuel, cela ne veut pas dire qu’il est forcément vivant ! Non !

Le chérubin Jadis Oint on l’avait créé ! Il est devenu plus tard, Satan. Mais avant d’être Satan, le Mudima Bhobhé, il était un chérubin, Oint aux ailes déployées. Il vivait mais il n’était pas vivant dans une réalité que vous ne pouvez même pas imaginer ou concevoir ; parce qu’il n’a jamais vu Loba. Donc le fait de n’avoir pas vu Loba, il ne pouvait pas exister. Donc il n’était vivant, non pas seulement parce qu’il n’a pas vu Loba, mais par rapport à un autre procédé que je ne vais pas révéler ici, maintenant.

Ceci pour dire que le premier homme physique, visible, a été fait du limon de la terre. « Il souffla sur son visage un souffle de vie, et l’homme devint vivant et animé. »

Satan et les anges déchus, certes, avaient l’être et le mouvement, mais ils n’étaient pas vivants ; par rapport à cet enseignement.

Beaucoup d’entre vous qui vont regarder cette vidéo et qui ne vont pas être contents, ‘vous n’êtes pas vivants, vous êtes morts !’ Le fait même de dire ‘mort’, c’est un grand honneur. Parce que pour que tu meurs, il faut vivre d’abord. ‘Mais, vous n’existez même pas.’

Donc ici, on vous dit que l’homme devint vivant et animé. Et dans Exode25v40, on doit fabriquer d’après le modèle. Le modèle qu’on trouve en apocalypse4v7 : « le troisième vivant a la face d’un homme. »

Genèse2v7 (NBS) : « Et l’homme devint un être vivant »

Vous savez pourquoi on dit que le premier Moto était vivant ? Parce que à la fin de toutes choses, quoique la fin est déjà arrivée plusieurs fois, Moto a vu ce que vous ne pouvez voir. C’est en cela, il est vivant. Parce qu’il est question de l’espace et le temps du visible et hors du visible.

Genèse3v20 (LSG1910) : « 20.  Adam donna à sa femme le nom d’Eve : car elle a été la mère de tous les vivants. »

(NBS) : « 20 L’homme appela sa femme du nom d'Eve (« Vivante »), car elle est devenue la mère de tous les vivants. »

On dit que Moto qui est vivant, a nommé sa femme, vivante. De même que Kudumanè dit, « Le Père qui a la vie en lui-même, il a aussi permis que le fils puisse avoir la vie en lui. » (Jean5v26)

Donc Moto qui était vivant parmi les Entités du grand ordre des choses, a manifesté cette partie de vie qui est en lui. C’est ainsi que la première femme a été manifestée et on lui a donné le nom de Mùto. Donc Mùto c’est aussi la vivante.

« Parce qu’elle fut la mère de tous les vivants. »

Ceci est valable pour le passé et le futur. Donc en gros, tout est déjà fini. Ce que vous allez lire après, que ce soit dans les livres apocryphes ou aller dans les autres religions, ne sert plus à rien parce que tout est fini. Pesé et mesuré. Donc ce que vous vivez actuellement, aller au travail, vous faire du business, manger, pleurer, bref !

Vous pensez avoir raison, contredire celui qui est en face de vous ; tout ça ne sert plus à rien. Puisque vous n’êtes pas vivants.

En tout cas, tous ceux qui n’acceptent pas qui je suis, qui n’acceptent pas Loba et Kudumanè, vous ne pouvez être vivants.

Quand on dit que Mùto, « elle fut », cela veut dire que toute sa vie, son existence n’est même pas encore finie et on relate déjà en disant qu’elle fut. Cela veut dire que tout ce qui vient après, est déjà passé. Donc ça c’est un résumé. Et ce résumé-ci, on l’amène dans un temps où vous ne pouvez même pas être. Cela veut dire, tous ceux qui ne sont pas vivants, n’ont même jamais existé.

Or nous savons que Loba n’est pas Loba des morts ! Mais des vivants ! Dans le grand ordre des choses, on parle de vivants ; donc le premier homme devait être vivant ! Sa femme aussi devait être vivante. Les enfants de sa femme et de lui-même, devaient être des vivants.

Maintenant, qui sont donc les vrais enfants de Moto et Mùto ? C’est ça la question !

Parce que les vrais enfants de Moto et Mùto sont vivants.

Ce ne sont pas ceux qui vont au koassa koassa : boire la bière, vont sur internet pour prêcher disant, « la bible dit », « dieu m’a donné une révélation » ! Vous n’êtes pas vivants !

Certes certains vont dire que, si on est noir, forcément que le premier homme était noir ! N’oubliez pas que Satan a bien existé (je ne dis pas que Satan existe). Je parle en fonction, de, hors de votre temps. Satan n’existe pas ! Dans une autre réalité, Satan n’a jamais existé. Mais dans votre réalité, il existe.

De même que dans cette réalité, beaucoup d’entre vous, pensez exister : être là, respirer l’oxygène. Alors que vous n’existez même pas ! Parce que vous n’êtes pas vivants.

Mais les vrais enfants de Moto sont vivants. Donc tous ceux qui vont être sauvés, ce sont les enfants de Moto. Et ce sont des vivants.

Donc tous ceux qui refusent cette parole, vous pouvez adhérer aux messages que Zouloula apporte et en cours de route, vous abandonnez parce que vous vous dites que ce n’est pas un homme de Dieu. C’est parce que vous n’étiez pas vivants ! Vous avez voulu marcher avec le vivant ; mais vu que vous n’êtes pas vivants, forcément, vous ne pouvez pas suivre le vivant !

Au commencement, c’était le vivant ! Vu que de l’autre côté, il n’y a pas de mort et il n’y a pas la mort là-bas. Parce que Loba n’est pas Loba des morts mais des vivants. Même les animaux du début, avant la chute, étaient des vivants.

Tout ce que Loba a manifesté par la manifestation de sa volonté, sont vivants !

Genèse9v12 (PDV) : « Voici le signe de mon alliance. Je le mets entre moi et vous, entre moi et tous les êtres vivants qui sont autour de vous. Ce signe sera valable pour tous ceux qui naîtrons après vous. »

Quand on dit tous les êtres vivants, on ne parle pas de ce que vous, vous appelez humanité ! Ou ce que vous appelez, tout le monde ! Les êtres vivants, on va dire, les cafards. Non ! ça c’est votre langage à vous ! Vos anomalies du langage ! Mais les êtres vivants avec lesquels se fait l’alliance, ce sont les enfants de Moto et Mùto.

On est en train de tracer ici, la généalogie, la famille, le lien, la lignée des enfants de Moto et de Mùto. Parmi tous les gens qui sont dans le monde, on vous montre, une ligne, un passage, qu’il y a des vivants. Et c’est eux qu’on a choisi. Et c’est chez eux que le verbe, quand on dit : « Elle est venue chez les siens » (Jean1v11). Parce que Kudumanè dit, « Mes paroles sont esprit et vie ». Vie = vivant.

Ensuite on trafique la bible et on dit, « les siens ne l’ont point reçu ». Non !

La Parole est venue chez les vivants, mais ce sont les morts qui ne l’ont pas reçue.

Deteuronome5 :3 (Chouraqui) : « L’Entité a tranché ce pacte, non pas avec nos pères, mais avec nous, nous ici, aujourd’hui, nous tous, les vivants. »

Il est dit, « L’Entité a tranché ce pacte, non pas avec nos pères, ». Cela veut dire que celui qui s’exprime, ici, est vivant et a compris que, vous pouvez avoir des pères, des ancêtres qui ne sont pas vivants, mais vous, vous êtes néanmoins vivants ! Parce que on ne va pas trancher ce pacte avec nos pères parce que Loba n’est pas Loba des morts, mais des vivants.

A quel moment, cette alliance a été faite ? En génèse9v12. On sait que c’était Woumsè ou Noé qui était là !

(PDV) : « Voici le signe de mon alliance. Je le mets entre moi et vous ». Vous, qui ? Vous les vivants !

« Tous ceux qui naîtrons », ce sont des vivants.

Et quand ce moment est arrivé, il y avait un qui avait cette révélation. Et c’est lui qui l’utilise ou la rappelle dans Déteuronome5v3.

Job30 : 23 (Jérusalem) : « Oui, je sais que tu me fais retourner vers la mort, vers le rendez-vous de tout vivant. »

  • Beaucoup ont lu ceci et ils ont mal compris ce passage. Pour eux, ce verset veut dire que tout le monde va mourir. Non ! Même si c’est écrit comme ça dans certaines traductions des bibles. C’est mal fait car j’ai l’explication de tous les temps, de tous les secrets. Essombè (Paul) dit, « on ne connaît qu’en partie » (1Corinthiens13v9). Mais il parlait pour qui ? Il ne parlait pas du premier-né, ni du 2è-né ! Il dit aussi, il faut se glorifier, mais « que celui qui se glorifie, se glorifie en Loba » (1Corinthiens1v31). Donc je le dis, que cela vous plaise ou pas, ‘je sais tout’. Vous pouvez sortir les versets qui disent, « personne ne connaît le jour de la fin, ni les anges » (Matthieu24v36). D’autres versions, n’ajoutent pas à ce verset, « le Fils ». Mais, « Le père seul » (Bible Augustin Crampon 1923) : « 36 Quant à ce jour et à l'heure, nul ne les connaît, pas même les anges des cieux, mais le Père seul. » Vous pensez qu’on s’adressait à qui ?
  • Dans cette version, on dit : « vers la mort » et non, « à la mort ». Vers quelque chose, ce n’est pas la chose :

‘Je m’en vais vers chez moi » ne veut pas dire, ‘je vais chez moi’.

  • Vers la mort, cela veut dire que là-bas, aussi, il y a un rendez-vous où les vivants ont de la place. Ce n’est pas à la mort mais c’est vers la mort.

Luc24 : 5 (Liturgie) : « Saisies de crainte, elles gardaient leur visage incliné vers le sol. Ils leur dirent : ‘Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ?’ »

Savez-vous ce que cela veut ? Là c’est pendant la résurrection de Kudumanè Muula.

  • Elles cherchaient le Vivant parmi les morts parce que, selon la bible actuelle, elles n’avaient pas compris le passage de Job30v23 (Jérusalem). Parce que de personnes étaient victimes de la doctrine de Satan en faisant croire que les vivants, eux, iront à la mort. C’est pourquoi l’Entité, ici, a demandé à ces femmes, « pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts ? »
  • Parce que le Vivant n’est pas parmi les morts. Même si dans Ecclésiaste9v5, il est dit : « Les vivants savent qu’ils mourront. » Les vivants ne meurent pas.

Mais néanmoins, on va rentrer en profondeur :

Apocalypse1 :18 (PDV) : « Je suis le vivant. »

(Monde Nouveau) : « et je suis devenu un mort, »

Et non, ‘je suis mort’ ; mais ‘je suis devenu un mort’. Les versions trafiquées qui disent, ‘de vivant, j’étais mort’, ne disent pas la vérité. Il est mort de quoi ?

Christ quand il est mort sur le bois, bon on va vous parler de cette façon afin que vous puissiez comprendre. Parce que tout dépend de, où vous vous placez. Christ sur la terre, il était en trois dimensions : L’esprit, l’âme et le corps.

On met son corps sur le bois, son corps meure. Mais on vous dit néanmoins que son âme est restée vivante puisque son âme est allée dans le séjour des morts. Faire quoi ? On dit, séjour des morts ! Son âme certes était vivante. Mais qu’est-ce que son âme faisait parmi celles du séjour des morts ? Donc en gros, qu’est-ce qu’il faisait là-bas ? Parce que, quand Kudumanè va dans le séjour des morts, il n’est pas parmi les morts. Pourquoi ?

Parce qu’il a dit que, « quiconque entendra sa voix, sort de la mort et vient dans la bergerie » (Jean10v16)

On dit séjour des morts pour que vous puissiez comprendre selon votre logique à vous ! Dans le visible ! Mais ce que Christ est allé voir dans le séjour des morts, n’étaient même pas morts, ils dormaient. La preuve, quand vous lisez dans Jean11, on vous dit que Lazare était mort ! Mais Christ dit quoi ? Que Lazare n’est pas mort, il dort.

« Je suis devenu un mort », dans quelle dimension ? Vu que l’esprit de Kudumanè ne peut pas mourir. Donc son esprit n’était pas mort. Son âme est allé réveiller ceux qui devaient être aussi vivants. Et ensuite, son corps est mort. C’est pour cela il dit, je suis devenu un mort. « Mais regarde, je suis vivant à jamais et j’ai les clés de la mort et du séjour des morts. »

Esaïe4v3 (FC) : « Alors ceux qui seront restés à Jérusalem, ceux qui auront survécu dans Sion recevront le titre de ‘Consacrés au Seigneur’ ; ce sont, à Jérusalem, tous ceux que le Seigneur a inscrits dans livre comme vivants. »

Donc tous ceux qui vont être sauvés, qui vont accéder à ce que vous appelez paradis, l’une des demeures du grand ordre des choses, ce sont les vivants.

Esaïe38v19 (BFC) : « Mais ce sont les vivants seuls qui peuvent te louer, comme moi aujourd’hui, et comme les parents qui feront connaître à leurs enfants combien tu es fidèle. »

Donc celui qui parle, lui-même, il était vivant. C’est pour cela, il dit, « mais ce sont les vivants seuls qui peuvent te louer. »

Donc tous ceux-là qui vont soi-disant chanter dans les églises, dans leur fausse religion, qui vont sur internet, qui disent qu’ils ont une révélation, que Dieu les a choisis, les a appelés pour un ministère, un ministère qu’ils ont inventé dans leur propre tête de manque d’intelligence. ‘Vous ne pouvez pas louer Loba parce que vous n’êtes pas vivants. Il n’y a que les vivants qui peuvent louer le Créateur. Parce que vous n’êtes pas les enfants de Moto et de Mùto. Vous n’êtes pas les enfants de l’homme et la femme du début. Vous êtes quoi alors ? Une émanation ?

Souvenez-vous que, Essombè dit, que c’est à cause de l’homme que la femme existe (1Corinthiens11v9). Cela veut dire que quand l’homme était plongé dans la solitude de lui-même, dans sa réflexion, il a imaginé une femme, sa femme, et cette femme est sortie. Elle était parfaite. Mais après la chute (elle a chuté un moment, les deux ont chuté). Cela veut dire qu’il y a deux dimensions, deux réalités et tout dépend où on se place. Il y a la réalité de l’homme celui que vous nommez peut-être Adam, mais Moto, où il n’a pas chuté et il a eu ses enfants. C’est eux qu’on appelle les vivants. Et il y a eu la réalité où il a chuté, c’est là où vous êtes maintenant. Et donc vous n’êtes pas des vivants. Vous êtes des morts.’

C’est pour cela Esaïe dit, « mais ce sont les vivants seuls… » Donc, si ce ne sont pas les vivants, ils ne peuvent pas, le louer.

Ceux qu’on a nommé, Abraham (Sango), Isaac (Yololo) et Jacob (Tindi) ; les vrais patriarches, eux c’était des vivants. C’est pour cela qu’ils étaient exceptionnels. Des personnes comme les Monmon, David (Tondo), Essombè Weye (Samson), bref, tous ces puissants prophètes qui ont marqué leur époque ; tous ces patriarches, ces rois extraordinaires, qui ont marché selon le verbe, même s’ils ont trébuché un moment, mais ils sont morts dans le verbe. On va dire, mourir, selon le visible. Mais ils ne sont pas morts, réellement. Eux, c’était des vivants.

C’est pour cela qu’ils ont marqué leur époque. Parce que c’était eux, les vrais enfants de Moto et Mùto. Tous ces puissants prophètes, patriarches, Initiés qui ont marqué leur temps, époque, que le Père connaissait, c’était les vrais enfants de Moto et Mùto.

Luc20 : 37 (PDV) : « Et Bùsi a montré clairement que les gens se réveilleront de la mort. En effet, quand Bùsi raconte l’histoire du buisson, il appelle le Seigneur, le Dieu d’Abraham, d’Isaac, et le Dieu de Jacob. »

Donc en gros, Loba de Sango, Loba de Yololo et Loba de Tindi.

Luc20v38 (Semeur) : « Or Loba n’est pas Loba des morts mais Loba des vivants ; c’est donc bien que, pour lui, les patriarches sont tous les trois, vivants. »

C’est pour cela, ‘vous ne pouvez même pas les égaler. Pour pouvoir les égaler, il faut pouvoir déjà naître. Or vous n’existez même pas.’

Kudumanè était en route, un moment, il dit à une des personnes :

Luc9v59-60 (LSG1910) : « 59.  Il dit à un autre : Suis-moi. Et il répondit : Seigneur, permets-moi d'aller d'abord ensevelir mon père. 60.  Mais Christ lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts ; et toi, va annoncer le royaume de Loba. »

Cela veut dire que cet homme à qui Kudumanè a révélé son identité, parce que, ici, on lui a révélé son identité ; on lui a révélé qu’il était vivant. Mais avant, cet homme ne savait pas qu’il était vivant. Au moment où il a su qu’il était vivant, lui, son père était mort.

Maintenant, vous allez demander, comment quelqu’un qui est mort peut donner naissance à quelqu’un qui est vivant ?

C’est tout simple. On va vous expliquer ces choses. Il faut entrer dans l’école initiatique de Zouloula pour comprendre les hautes sphères de la haute connaissance que, même les Jènè (les Egyptiens de l’époque ancestrale) n’ont pas pu pénétrer.

Ici, on apprend ce qu’est le mystère des cellules. En quoi consiste-t-il ?

Cela veut dire que, cet homme, dans sa généalogie donc dans sa branche, il y avait quelqu’un de sa famille qui était vivant, parmi les patriarches, les initiés, à l’époque ancienne. Sauf que les gènes de son ancêtre vivant, sont venus jusqu’à la lui ; mais n’ont pas touché son père géniteur. C’est cela que cet homme était vivant mais son père géniteur n’était pas vivant.

Son père était mort et il y avait dans la famille des gens qu’il connaissait qui devaient aussi aller enterrer son père géniteur. C’est pour cela Kudumanè dit, « laisse les morts enterrer les morts. » En d’autres termes, ‘laisse les gens-là que tu rejoindre pour enterrer ton père géniteur, parce que, eux, ils sont morts. Je te le dis parce que je les vois.’

Jean3v11 : « Nous disons ce que nous savons et témoignons de ce que nous avons vu. »

Donc ces gens qui allaient aller enterrer le père géniteur de cet homme-là, ces gens-là étaient morts. Ils étaient pareils que son père qu’on devait enterrer, vu que c’était des morts.

Même la parole le dit, « tu vis dans le plaisir, tu crois que tu es vivant, alors que tu es mort. » (1Timothée5v6)

Mais cet homme-là, lui, il était vivant.

De même que, Elisée, à l’époque très reculée, dans l’Afrique ancestrale quand Bè (Elie) l’a choisi,

1Rois19v19-21 (LSG1910) : « 19.  Élie partit de là, et il trouva Élisée, fils de Schaphath, qui labourait. Il y avait devant lui douze paires de bœufs, et il était avec la douzième. Élie s'approcha de lui, et il jeta sur lui son manteau. 20.  Élisée, quittant ses bœufs, courut après Élie, et dit : Laisse-moi embrasser mon père et ma mère, et je te suivrai. Élie lui répondit : Va, et reviens ; car pense à ce que je t'ai fait.

  1. Après s'être éloigné d'Élie, il revint prendre une paire de bœufs, qu'il offrit en sacrifice ; avec l'attelage des bœufs, il fit cuire leur chair, et la donna à manger au peuple. Puis il se leva, suivit Élie, et fut à son service. »

Il a dit qu’il veut dire au revoir à ses parents.

Elie lui répond, « vas-y mais souviens-toi de ce que je t’ai fait ». Il aurait pu lui dire, ‘laisse tes parents, ta famille, ce sont des morts.’ Non ! parce que la famille d’Elisée était des vivants. C’est pour cela qu’Elie a permis qu’il aille d’abord dire au revoir à ses parents.

Donc à la fin, il y aura encore des vivants. Des vivants qui ne se connaissent pas encore. Ils ne savent pas qu’ils sont vivants. Et c’est pour cela que je suis aussi là.

 

Joël3v1 (BDP) : «  1 Voici ce qui arrivera plus tard : Je répandrai mon Esprit sur tous les vivants, vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des rêves, et vos jeunes des visions. »

« Vos fils, ce sont des vivants ; vos filles, ce sont des vivants. Vos vieillards, ce seront des vivants ; vos jeunes, ce seront des vivants.

« Voici ce qui arrivera plus tard : Je répandrai mon Esprit sur tous les vivants »

Et non, dans d’autres versions, mal trafiquées où on dit, « sur toute chair » ou « sur tous les humains ». N’importe quoi ! C’est sur « tous les vivants » uniquement.

Donc, vous pouvez toujours aller danser, crier JC, faire des DVD, des vidéos ; ne pas aimer cette vidéo, c’est votre problème. Parce que vous n’êtes pas des vivants. Vous êtes des morts. Et vous n’existez même pas.

Loba s’est encore glorifié.

                                                                                              Enseignement de Zouloula100

13:36 Écrit par Frère BODO O'Keutrozènomana dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.